Aller au contenu

Comment retrouver un regard enterré grâce à notre détecteur ?

Au moment de la création d’un lotissement, des regards sont posés. Ils peuvent devenir difficiles d’accès à la suite de divers aménagements. Cependant, ils doivent demeurer faciles à localiser pour permettre certaines opérations telles qu’un branchement à une fibre optique. Il faudra donc les retrouver et les rendre accessibles. Il existe des professionnels disposant des compétences nécessaires pour retrouver un regard enterré grâce à des outils adaptés. Qu’est-ce qu’un regard enterré et à quoi sert-il ? Quels sont les moyens pour les retrouver ? Les détails dans cet article.

retrouver regard

Qu’est-ce qu’un regard ?

Au moment de la construction d’une maison, un dispositif de visite est généralement installé : il s’agit du regard enterré. Il est carré ou rectangulaire, avec un couvercle ou tampon amovible. Le regard constitue le seul accès à un réseau enterré sans avoir besoin de creuser. Il existe plusieurs types de réseaux enterrés :

  • le réseau télécom ;
  • les réseaux eaux pluviales et eaux usées ;
  • le réseau d’eau potable ;
  • le réseau de gaz ;
  • le réseau d’électricité.

Tous ces réseaux enfouis sont nécessaires à la viabilisation d’un terrain. Ils sont accessibles grâce à un trou d’homme ou une bouche d’égout. Dans le cadre d’un réseau d’assainissement des eaux, les regards permettent de le contrôler et le nettoyer plus facilement. Ils permettent aussi de changer la direction d’une canalisation si besoin. Ils sont en béton ou en plastique, de forme carrée. Un système d’assainissement dispose forcément de plusieurs regards. Les regards et les canalisations peuvent être faits de matériaux différents, mais il vaut mieux qu’ils soient constitués d’un même matériau. Les regards sont installés aux deux extrémités du dispositif de traitement des eaux usées et au niveau de la pompe de relevage.

Les regards télécoms, quant à eux, sont des dispositifs compacts facilitant la mise en œuvre des réseaux. Sur une parcelle, ils permettent de relier les lignes enterrées de télécommunication. En effet, les câbles d’un réseau souterrain sont enterrés et protégés par des gaines. Les regards sont disposés en respectant certains critères afin de faciliter la mise en œuvre et la maintenance du réseau. Ils sont placés à 40 mètres maximum les uns des autres. Ainsi, il ne peut pas y avoir plus de 40 mètres sans regard. Ils respectent aussi l’aspect rectiligne des gaines. Cela permet d’éviter une disposition en « S », cause d’un double frottement qui peut engendrer des problèmes. De plus, ils sont placés de façon à former des « Y » pour suivre les ramifications du réseau télécom. Ils peuvent être fermés par plus d’un couvercle. Dans une propriété, le regard télécom est souvent installé à sa bordure dans le jardin.

Quelle est l’utilité d’un regard enterré et pourquoi rechercher son emplacement ?

Les regards sont importants pour la sécurité du public. Ils permettent un accès sécurisé aux câbles et tuyaux du réseau souterrain. Le réseau de télécommunication étant l’un des plus importants, il a besoin d’être protégé. Si les regards sont bien couverts, les risques que les câbles et tuyaux soient endommagés sont minimes. De plus, les regards sont les seules parties visibles d’un réseau souterrain. En effet, sans le plan du réseau ou un équipement spécial, il est impossible de connaitre le parcours précis du réseau enterré. La seule certitude est qu’il passe par les regards identifiés. Ils constituent le premier indicateur de la qualité et de l’état du réseau. C’est pourquoi il est important de connaitre l’emplacement de ces regards.

Pour en connaitre l’emplacement, il faut les analyser en visualisant d’abord leurs accès. Ils peuvent être couverts par de la végétation, un garage, etc. Il faut ensuite noter la configuration des couvercles qui sont soit rectangulaires, soit carrés. En effet, la configuration des couvercles donne des indications sur le sens du réseau. Quand le couvercle a la forme d’un rectangle, l’orientation du grand côté donne généralement le sens du réseau principal. En outre, il faut identifier les gravures sur les couvercles. Ces derniers portent souvent le nom ou le logo de la compagnie de télécommunication concernée. Il peut s’agir du logo PTT, Orange ou France Télécom. Seuls les couvercles de regards en fonte portent ces marques. Les couvercles en béton sont identifiables grâce à leur forme. Les indices à proximité sont aussi des indicateurs de l’emplacement des regards. En effet, un regard télécom est une zone où un travail télécom a été effectué. Il est possible de retrouver des débris issus de ces travaux. Il peut s’agir d’un peu de terre, de fils de cuivre, de ficelle, etc. Il est aussi possible de retrouver des marquages verts à proximité des regards.

Dans une maison, il est indispensable de connaitre la position du regard FT enterré pour l’installation de fibre. En effet, après souscription à un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès fibre, le technicien passera effectuer le raccordement au réseau. Il lui faudra installer un câble de fibre optique pour relier la maison au réseau préexistant dans la rue. Le regard téléphonique contient deux fourreaux : un se dirigeant vers la maison et l’autre vers le reste du réseau.

aiguille de tirage

Le technicien procède en insérant une aiguille de tirage dans le premier fourreau. L’aiguille de tirage est une aiguille souple en fibre de verre. Elle sert à faire passer le câble de la nouvelle fibre. Cette aiguille ressortira de l’autre côté du fourreau et le technicien y attachera le câble de la fibre optique. Cela lui permettra de tirer l’ensemble du câble télécom et de l’installer comme il faut. La taille standard du regard fibre optique est le format 30cm sur 30cm. Il est censé être situé au ras du sol, de façon à faciliter le travail du technicien décrit plus haut.

Cependant, il arrive que le regard se retrouve en dessous du niveau du sol. Cela peut être dû à une mauvaise mise en place de départ, ou à des aménagements ultérieurs. Il peut s’agir de végétation, de travaux de voirie, d’extensions de terrasses, entre autres. Le regard se retrouve donc enfoui sous des pavés, du béton, de la terre, etc. Il est donc invisible à l’œil nu et il est difficile de le retrouver. Il peut se retrouver enfoui à une distance de quelques centimètres ou de plusieurs mètres. De plus, le couvercle du regard télécom est souvent en béton ou en PVC. Cela le rend indétectable avec un détecteur de métaux. S’il est introuvable, cela rend impossible le raccordement du logement concerné à la fibre optique. Il est donc indispensable de le retrouver.

Certains propriétaires décident de s’en charger eux-mêmes, mais le risque est grand de creuser inutilement la parcelle. Il existe aussi le risque de tomber sur les autres réseaux enterrés, tels que le gaz ou l’électricité. Il vaut mieux faire appel à des professionnels de la détection de réseau téléphonique. Ils pourront vous indiquer précisément la localisation de votre regard téléphonique.

Que faire pour retrouver un regard télécom enterré soi-même ?

Les plans de masse de votre installation peuvent être utiles pour retrouver le regard PTT. La mairie de la ville dispose certainement des plans de projet ou des schémas de raccordement des réseaux. La position des différents regards de votre parcelle y figure peut-être. Vous pouvez les demander à différentes personnes :

  • Votre notaire ;
  • L’entreprise de construction ;
  • Les ouvriers ayant effectué le terrassement ;
  • L’ancien propriétaire de la maison (si vous avez acheté une maison existante).

Si toutes ces personnes ne peuvent pas vous aider, la mairie a peut-être encore le permis de construire délivré lors de la construction. Une fois en possession de ces plans, vérifiez s’il s’agit d’un plan de récolement ou d’un plan projet. Le plan de récolement est le plus fidèle à la réalité parce qu’il a l’avantage d’être réalisé après les travaux. Le plan projet, quant à lui, est rarement fidèle à la réalité. En effet, les travailleurs ne l’ont peut-être pas respecté à la lettre. La réalité du terrain est parfois différente des projections. Si le plan n’est pas à l’échelle, utilisez une règle de trois pour déterminer la position du regard télécom PTT sur le plan.

Vos voisins aussi sont à même de vous aider, si votre propriété est située dans un lotissement. En effet, ils peuvent vous indiquer l’emplacement de leur regard enterré. Si la viabilisation de vos parcelles a été réalisée de la même manière, le vôtre est probablement situé au même endroit. Si le trottoir qui longe leur devanture est dénivelé par rapport au vôtre, cela signifie qu’un dispositif souterrain vous sépare. Il se peut que votre maison soit éloignée ou que votre terrain soit aménagé différemment.

Dans ce cas, vérifiez si vos différents réseaux (eau, électricité, gaz, etc.) semblent regroupés. Si les différents coffrets de ces réseaux sont situés les uns à côté des autres, alors ils sont regroupés. Dans ce cas, l’ensemble des réseaux d’alimentation et d’assainissement de votre habitation a été posé dans la même tranchée. Votre regard télécom est donc probablement localisé à côté du coffret d’électricité ou du compteur d’eau. Si le couvercle de votre regard n’est pas trop profondément enfoui, une pioche suffira à le révéler. Sinon, vous n’aurez réussi qu’à défricher votre parcelle.

Vous pouvez aussi utiliser « Google Maps » pour obtenir une vue satellite de votre rue. Pour cela, il vous faut vous placer à l’extérieur de la maison puis cliquer sur « rue » » et « satellite ». Effectuez ensuite un zoom arrière jusqu’à retrouver une zone pouvant comporter l’ensemble des boites de dérivation autour de votre domicile. Vérifiez ensuite toutes les intersections et les bordures des trottoirs pour déceler des bosses ou des déformations insolites. En effet, des irrégularités peuvent signifier la présence d’une boite des services publics. Les lignes télécom sont souvent placées sous les trottoirs aux intersections. Mais vous devez aussi vérifier tous les endroits où des rues latérales se croisent comme une intersection. Si ces endroits sont très fréquentés, cela pourrait expliquer l’absence de câbles téléphoniques. Les endroits très fréquentés sont peu propices à l’installation de lignes souterraines.

Vous pouvez aussi contacter la compagnie téléphonique et leur demander l’emplacement de leurs lignes. En pleine nuit, les lignes sont repérables avec une lumière vive. En effet, les portions des lignes situées à proximité du regard sont souvent marquées à l’aide de peinture. Parfois, elles sont enveloppées dans un conduit qui les révèle à la lumière intense d’une lampe torche.

Vous pouvez également rechercher les poteaux électriques et interroger les travailleurs de la région. Ces derniers vous renseigneront sur l’existence ou non de câbles souterrains à proximité. Vous pourrez ainsi avoir une idée de la localisation de la bouche d’égout enfouie.

En outre, il est possible de retrouver le regard enterré grâce aux câbles téléphoniques. Ces derniers se trouvent aux endroits suivants :

  • En haut des clôtures ;
  • Sous les terrasses ;
  • Sous les porches ;
  • Près des plantes.

Si vous n’en repérez aucun, recherchez des boites de branchement dans les rues voisines. Elles peuvent porter des indications concernant le réseau souterrain.

Une autre méthode consiste à joindre le service des travaux publics de la ville. Vous pourriez obtenir des renseignements sur la situation des regards enterrés. Ils peuvent aussi vous expliquer ce que vous montre la vue satellite de Google Maps.

Le regard télécom ayant pour but de servir au tirage pour faire passer le câble téléphonique, il est raccordé au fourreau. Le fourreau est sûrement acheminé vers le garage ou à un autre endroit de la maison, à proximité de l’alimentation électrique. Vous pouvez donc louer une aiguille de tirage en fibre de verre et l’introduire dans le fourreau. Elle doit être enfoncée jusqu’à se bloquer. Le point de blocage est certainement la chambre de tirage télécom.

Une fois l’aiguille bloquée, marquez-la avec un morceau de ruban adhésif avant de la retirer. Vous pouvez ensuite la retirer. Il vous suffira de la dérouler par terre, à partir du point de pénétration dans la maison. Déroulez l’aiguille en suivant le cheminement probable de votre fourreau téléphonique. Vous aurez ainsi trouvé la position possible de votre regard enfoui.

Veillez à louer une aiguille de tirage de diamètre compris entre 4,5 et 6 millimètres. Si le diamètre fait moins de 4,5 millimètres, elle pourrait ne pas être suffisamment rigide pour atteindre votre regard PTT. Par contre, si elle fait plus de 6 mm de diamètre, elle peut se bloquer dans un coude. Dans ce cas, elle n’arrivera pas jusqu’à la chambre de tirage.

Enfin, vous pouvez louer du matériel de détection de réseaux. C’est une méthode plus précise. Il vous faudra :

  • un détecteur électromagnétique, à même de localiser une sonde ;
  • une sonde détectable autonome fonctionnant à l’aide d’une pile ;
  • une aiguille de tirage.

Vous procéderez en envoyant la sonde autonome dans le fourreau téléphonique, à l’aide de l’aiguille. Vous pourrez ensuite la repérer en surface en utilisant le détecteur. Il faut faire preuve de prudence dans la location d’un matériel de détection. Ce dernier doit être compatible avec l’usage que vous désirez en faire.

De plus, le loueur doit pouvoir vous expliquer comment se passe la recherche d’une sonde. La recherche d’une sonde est plus ou moins difficile selon la complexité du matériel. Le diamètre de la sonde doit aussi être assez petit pour entrer dans le fourreau télécom. S’il fait plus de 10 millimètres, vous ne pourrez peut-être pas l’enfoncer jusqu’au niveau du regard PTT. Enfin, l’aiguille de tirage devra comporter un embout adapté pour y fixer la sonde.

Après avoir essayé toutes ces méthodes, vous devriez avoir retrouvé la localisation de votre regard enfoui. Si le regard vous semble enfoui à une légère profondeur, vous pouvez creuser à l’aide d’une pioche pour la retrouver. Cela ne sera pas possible si sa position approximative se situe sous du béton, par exemple.

Les méthodes décrites ne sont pas précises. Vous pouvez donc vous retrouver avec un terrain rempli de trous avant de retrouver le regard. Vous pouvez aussi ne pas le retrouver du tout. Dans tous les cas, il est préférable de détecter la position précise du regard avant d’abîmer votre parcelle.

Malgré tout, vous risquez de passer beaucoup de temps à rechercher votre regard. Vous risquez aussi de louer un matériel dont vous ne serez pas en mesure de vous servir. Pour éviter tout désagrément, vous pouvez confier la détection de votre regard PTT à une équipe de professionnels.

L’expertise d’un professionnel des réseaux enfouis POUR RETROUVER LE REGARD

Le spécialiste de la détection de réseaux peut employer diverses techniques et outils pour retrouver le regard. Il peut procéder par inspection vidéo à l’aide d’une caméra. Il pourra détecter le regard enfoui sous terre. Il peut même voir sur l’écran de sa caméra un fourreau endommagé (déformation, bouchure, cassure, etc.). Il s’agit d’une caméra haute définition capable d’enregistrer des images et vidéos. De plus, elle est munie d’un émetteur radio située dans la tête de caméra. Elle est aussi munie d’un câble long de 25 mètres. Cette technique permet de visualiser l’intérieur de la gaine et de localiser tous les défauts possibles.

aiguille traçable

Le professionnel peut aussi utiliser une aiguille de tirage spéciale. Cette aiguille est détectable sous terre. Le technicien l’envoie dans le fourreau jusqu’au point de blocage et active la sonde radio placée au bout. Cette sonde est détectable à plusieurs mètres de profondeur avec un détecteur approprié. Ce détecteur indique non seulement l’emplacement exact de la sonde, mais aussi la profondeur. Ainsi, le spécialiste connait la position et la profondeur à laquelle est situé le regard.

Le matériel du spécialiste des regards enterrés

Le matériel utilisé par le spécialiste est à la pointe de la technologie. Les aiguilles détectables peuvent aller jusqu’à 100 mètres de longueur. Une fois l’aiguille insérée dans la conduite, le professionnel est capable de détecter soit l’entièreté de son câble soit uniquement la sonde rattachée.

Les caméras détectables quant à elles vont jusqu’à 25 mètres de profondeur. Elles mesurent environ 16 mm de diamètre et possèdent une sonde placée à leur bout. Cette sonde est détectable jusqu’à 3 m de profondeur. La caméra permet, en prime, de vérifier l’état du fourreau. Il existe aussi des caméras avec des diamètres réduits pour les fourreaux étroits.

Le professionnel se sert aussi d’un générateur de fréquence radio. Celui-ci permet d’insérer un signal à l’intérieur du jonc de l’aiguille de tirage ou dans la sonde. Le générateur de fréquence émet un signal sur une ligne dédiée, sur une aiguille ou un câble souterrain. Il le fait par connexion directe ou par induction depuis la pince ou les bobines de l’émetteur. Les sondes détectables que le spécialiste accroche à son aiguille sont des émetteurs de petite taille. Elles possèdent un diamètre de 6,4 millimètres et sont spécifiques du traçage des gaines télécom.